La mémoire : un super pouvoir expliqué par le neurologue Bernard Croisile

18 février 2020
Télécharger le podcast

Qui n'a jamais rêvé d'avoir une mémoire absolue ? S'il y a bien un super pouvoir que l'on peut entretenir, c'est la mémoire.

Reportage VOSGES FM avec Bernard CROISILE, neurologue à l'Hôpital Neurologique de Lyon et auteur du livre « Tout sur la mémoire » aux éditions Odile Jacob.

Ce vendredi soir à 18h, aura lieu une conférence à la Rotonde de Capavenir Vosges intitulée « La mémoire en 7 mots ».

Sept mots seulement pourraient-ils suffire pour expliquer la mémoire et toutes ses subtilités ? La première chose à savoir c'est que la mémoire ne s’entraîne pas, d'après le docteur Croisile, la mémoire se créer dans un domaine particulier à force de répétitions, d'un geste, d'un mot. C'est pour cela qu'il est difficile de se remémorer ce qu'on a mangé au petit déjeuner ou il y a trois jours, c'est la mémoire épisodique.

Ensuite certaines maladies ou comportements humains peuvent altérer le bon fonctionnement de la mémoire, comme la maladie d’Alzheimer ou encore une consommation excessive d'alcool. Pourtant l'ennemi numéro 1 de la mémoire c'est la vieillesse ! Et contrairement aux croyances aucun aliment n'a le pouvoir de vous doter d'une meilleure mémoire, si vous a dit qu'il faut manger de la cervelle pour être intelligent c'est faux, d'ailleurs le lien entre mémoire et intelligence n'est pas évident. Voici les seules choses à faire pour préserver votre mémoire : adopter une alimentation équilibrée et privilégier le poisson et les légumes (régime méditerranéen), pratiquer une activité physique de manière régulière, et des loisirs comme la lecture, le jardinage ou les interactions sociales.

Selon le docteur Croisile, dans les pays occidentaux qui suivent ces recommandations, le risque de déclencher une maladie d'Alzheimer diminuerait d'environ 20 %.