ELIVIA : Trois scénarii envisagés pour maintenir un outil industriel dans les Vosges

07 mars 2019
Télécharger le podcast

Le combat continu pour maintenir un outil de transformation de la viande bovine sur le département. C'est le constat qui a clôturé la réunion organisée hier par la Chambre d'Agriculture des Vosges a laquelle les producteurs de la région travaillant avec Elivia étaient conviés.

Reportage VOSGES FM de Clémence VUILLAUME, avec Pascale MICLO, productrice de viande bio à Vecoux et Christophe CLAUDEL, producteur à Basse sur le Rupt.

Depuis le 25 janvier, la fermeture du site Elivia à Eloyes est annoncée. C'est l'activité de 380 producteurs et 81 salariés qui est menacée. Trois scénarii sont à l'étude actuellement pour garantir la préservation de l'outil industriel, unique en transformation de viande hachée surgelée dans le Grand Est. La première des solutions envisagées sera la reprise totale ou partielle du site actuel. Autre solution, la création d'un nouvel outil indépendant et pour finir l'adossement à un abattoir existant (Mirecourt, Remiremont ou Rambervillers). La pérennité du site devra dans tous les cas être certain.

En attendant qu'une solution soit confirmée, après la fermeture du site d'Eloyes le 31 mai, les viandes abattues seront transportées dans un autre site d'Elivia en Normandie jusqu'au 31 décembre sans surcoût pour les producteurs pour garantir la transformation.